Le girl power déferle sur le lycée Darche

Tout comme le lycée Alfred-Mézières, le LPR Darche change de chef et féminise son équipe dirigeante en cette rentrée. Arrivant de Haute-Savoie, Bernadette Carme prend les rênes de l’établissement professionnel. Rencontre.

Décidément, les dames prennent le pouvoir dans les lycées de Longwy, en cette rentrée scolaire ! En parallèle de l’arrivée de Brigitte Menger au lycée polyvalent (LPO) Alfred-Mézières, l’équipe dirigeante du lycée professionnel régional (LPR) Darche se féminise également. Après six années, Michel Mangenot se voit remplacer par Bernadette Carme. La nouvelle proviseure, âgée de 56 ans, vient tout droit de l’académie de Grenoble.

En Haute-Savoie, la pédagogue a exercé à la tête de deux établissements : l’un de moyenne montagne, dont les élèves venaient de Morzine, Avorias et Les Gets ; et l’autre dans le Chablais, au bord du lac Léman. « En exerçant dans une région touristique, j’ai pu me rendre compte que l’hôtellerie et la restauration sont des domaines porteurs d’emplois. Et nous n’en faisons pas assez », regrette Bernadette Carme, pleine d’idées en la matière.

Pour la proviseure, le choc culturel et thermique aurait pu s’avérer violent, mais… « c’est quasiment un retour aux sources », révèle l’intéressée. Originaire de Faulquemont, la Mosellane exerçait à Sarrebourg jusqu’en 2010. Son retour en Lorraine tombe à point, au cœur de cette vague féminine balayant les établissements de la cité des Émaux.

Vague à laquelle participe aussi Véronique Ravenda, qui remplace Octave Familiari en tant que conseillère d’éducation principale (CPE). Jusqu’à juin, la nouvelle arrivante officiait au collège Marie-Hélène Cardot de Douzy, dans les Ardennes. Pour les deux femmes, et l’équipe du LPR Darche, cette année scolaire tiendra de la saison de transition. Comme au LPO Alfred-Mézières, le leitmotiv 2016-2017 sera donc « continuité ».

En cette rentrée, l’équipe du LPR Darche se féminise avec l’arrivée de Véronique Ravenda et Bernadette Carme (1 re et 2 e en partant de la droite), respectivement conseillère principale d’éducation et proviseure. Photo Samuel MOREAU

Mention unique dans l’académie

Cela étant, Estelle Pazzaglia, directrice déléguée aux enseignements techniques et professionnels, ne pouvait occulter la fierté de cette rentrée : la mise en place d’une mention complémentaire Organisateur de réceptions. « C’est la seule dans l’académie Nancy-Metz , souligne Estelle Pazzaglia. Cette formation correspond à une spécialisation d’une année, avec 20 semaines d’école et 16 autres de stage en entreprise, destinée des inscrits titulaires au minimum d’un bac. » Vu la rareté de cette mention complémentaire, les traiteurs organisateurs de réception partenaires seront aussi bien organisateurs du Luxembourg, que de Nancy ou Strasbourg.

« Les jeunes ne seront pas seulement des paires de bras à leur service. Un échange se créera , assure la directrice déléguée. De la même manière, ces partenaires seront invités à intervenir au lycée autour de différentes thématiques. » Production, organisation, commercialisation, communication… L’éventail est large.

« Avec cette mention, on sort de la seule cuisine, il s’agit vraiment d’autres métiers », insiste Estelle Pazzaglia. Mais quels métiers ? « Chef de réception, commercial dans un établissement hôtelier, organisateur en événementiel… » Dix jeunes âgés de 19 à 24 ans et titulaires de différents baccalauréats, bac pro, d’un brevet professionnel et même d’un bac + 5 ont d’ores et déjà signé. Toutes les voies mènent au LPR Darche. Et désormais, le LPR Darche mène (presque) à tout !

X. J.

SOURCE : RL du 30/08/2016

http://c.republicain-lorrain.fr/edition-de-longwy/2016/08/30/longwy-le-girl-power-deferle-sur-le-lycee-darche